Radioactivité : Mes Conseils de Naturopathe pour s’en Protéger.

Les aliments sont une source inépuisable pour se protéger contre les aléas de la vie. Contre la radioactivité, certains sont plus résistants que d’autres. C’est notamment le cas de la soupe miso.

Les explosions atomiques et autres grandes catastrophes nucléaires ne sont pas les seuls dangers. Les risques d’être irradié peuvent surgir à tout moment et n’importe où. Nous sommes constamment exposés à toutes sortes de radiations néfastes. Alors hop hop, on mange mieux et on se protège. C’est toujours ça de pris !

1. La Soupe Miso

La soupe miso est un des éléments essentiels d’un repas traditionnel japonais. L’ingrédient principal est le miso qui est fait de pâte de haricots et de soja fermentée et salée.

La carotte produit de la béta-carotène pour se prémunir de la chaleur et des rayons UV et du coup, elle est aussi très bonne à manger pour protéger notre peau du soleil en été. Pour le miso , c’est le même principe.

C’est un ami japonais qui, après la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima, m’a rassurée en me disant qu’il pouvait encore continuer à cuisiner des soupes miso (bien sûr, tant que la culture du soja sera encore autorisée). J’admirerai toujours autant ce courage et cette dignité qu’ont les japonais.

La soupe miso, c’est tellement bon et réconfortant. Le miso a une faculté incroyable pour absorber et éliminer les radiations. Ainsi, nos cellules sont protégées. Alors, autant en abuser.

2. Le Gingko Biloba

Après Hiroshima, le Gingko Biloba était l’arbre dont la vitesse de repousse a été la plus rapide, grâce à un taux de résistance excellent aux maladies, aux parasites, à la pollution et surtout au rayonnement radioactif.

Loading...

Le ginkgo est utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise depuis l’antiquité. Particulièrement riche en flavonoïdes, il y a fort à parier que ses propriétés anti-radioactives puissent être aussi très bénéfiques pour nous, au moins en prévention.

3. Les Autres Ingrédients à Privilégier

Pour me prémunir de la radioactivité et renforcer mes défenses naturelles, je privilégie alors les aliments riches en fibres qui sont particulièrement efficaces pour désintoxiquer notre organisme des minéraux et métaux nuisibles:

Pommes, agrumes, fraises, soja et carottes riches en pectines

Céréales complètes, pois et haricots, riches en phytates

les algues comestibles bleues et vertes comme la Kelp ou rouge comme la Dulse

– les deux précieux condiments pour la santé que sont l’oignon et l‘ail

– Et comme d’habitude, on n’oublie pas les légumes à foison (brocolis, choux, betteraves, etc.). Je ne le répéterai jamais assez.

– Enfin, en compléments alimentaires, on retrouve une fois de plus le ginseng et le pollen, qui devraient faire partie quotidiennement de notre cuisine tant leurs vertus sont innombrables et excellentes.

Sortir du nucléaire, c’est possible, mais ça se passe d’abord dans l’assiette !

Et vous, que faîtes-vous pour vous protéger au maximum de la radioactivité ? Venez partager vos conseils en commentaires.

Vous aimez cette astuce ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *