Transpirer en s’Amusant avec l’Air Boxing.

Voici une petite idée sympa pour tout ceux qui souhaitent se défouler tout en passant un bon moment : l’air boxing. Pas besoin de sac de frappe ni de partenaire sur lequel exprimer sa rage : le respect de 4 règles simples suffira. C’est parti, on va transpirer en s’amusant !

L’air boxing s’organise autour de deux mouvements : les coups de poing et les coups de pieds. Avant de les décliner sous toutes leurs formes, je vous propose de suivre les 4 principes suivants.

Gardez l’Équilibre

Que vous frappiez des pieds ou des mains, une chose est fondamentale : vous devez toujours rester en équilibre. Il est donc nécessaire de conserver ses jambes fléchies et légèrement espacées pour compenser au maximum les déplacements de son centre de gravité dus aux coups portés.

Les Coups partent du Ventre

Lorsque vous frappez, la force doit avant tout venir du centre de votre corps, c’est-à-dire du ventre et du dos (abdominaux, obliques et lombaires). Pensez donc à serrer le ventre solidement avant de donner un coup de pied ou un coup de poing.

Dans un premier temps, ne cherchez pas à donner de la force avec vos bras et vos jambes, sans quoi vous risqueriez de vous faire mal. La « finition » des bras et jambes viendra après.

Loading...

Freinez vos Coups

Comme les coups sont donnés dans le vide, ils ne sont freinés ni par un sac de frappe ni un partenaire. Vous devez donc les arrêter vous même en contractant vos muscles antagonistes, c’est-à-dire les muscles opposés à ceux qui produisent la frappe.

Par exemple, lors d’un coup de poing, le pectoral permet de projeter le bras vers l’avant. Pour ne pas vous déboîter l’épaule, vous devez penser à contracter le muscle antagoniste du pectoral, qui est le muscle dorsal, pour freiner le coup.

L’air boxing permet donc de travailler plus de muscles que l’entraînement classique !

Gardez vos Mains Devant le Visage

Pour un travail plus efficace, pensez à toujours couvrir votre visage pour vous protéger des coups d’un adversaire imaginaire. Placez vos mains devant le visage, juste au-dessous des yeux pour ne pas réduire votre champ visuel.

Au début, cette position peut être fatigante pour les épaules, mais avec l’habitude vous vous sentirez plus à l’aise, et votre posture générale en sera renforcée.

Suivez ces quelques conseils et lancez-vous doucement dans la pratique. Je vous décrirai prochainement quelques exercices spécifiques pour travailler vos coups de poings et de pieds.

Bonne transpiration et n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *